La Boétie, combien d’amis

Pièce en prose                      Durée :  1h00
Objet d’étude : Littérature d’idées au XVI°siècle
.                           
La question de l’homme

Texte intégral : cliquez ici   ⇐  ⇐  ♣
Extrait du texte : cliquez là  ⇐ ⇐  ♦
SUPPORT pédagogique derrière ce lien !  ⇐ ⇐  ♥

RÉSUMÉ

Michel de Montaigne revient parmi nous. Il affiche un ultime regret, celui de ne pas avoir publié le texte qui fondait ses Essais : une déclamation subversive sur l’aliénation des peuples, un éloge à la liberté composé par son ami… Ô un amy !

INTENTION

Le Discours de la Servitude Volontaire d’Étienne de La Boétie est, sans doute, la colonne vertébrale des réflexions du philosophe sceptique. Tout en interrogeant les racines du pouvoir et de la domination,  ce texte déduit logiquement les trois notions de notre devise nationale et les expose au peuple, deux cents ans avant la Révolution. Liberté, Égalité, Fraternité, demeurent néanmoins des termes à préciser dans une société qui, en quelques siècles, est passée d’un régime monarchique à une constitution démocratique connectée ou techno-numérique.

DESCRIPTION DES PERSONNAGES

La Boétie : Étienne est supérieur à Michel intellectuellement comme physiquement. Sa personnalité semble écraser celle de son ami. Il faut dire qu’au Parlement de Bordeaux où les deux exercent leur métier, Étienne a plus d’ancienneté et plus de responsabilités. Au moment de l’échange, il est âgé de 29 ans (mais son interprète fait plus !).

Montaigne : Michel a une admiration inconditionnelle pour Étienne. Il a pourtant le même statut professionnel que son ami. Mais il est plus petit (pourtant plus beau !) et plus maladroit. Au moment de l’échange, il est âgé de 26 ans (mais son interprète fait encore plus !).

Premier Sodalis  :  (Un « sodalis » signifie en latin, acolyte ou compagnon.) Joué par le comédien qui a le rôle de Montaigne, Sodalis Premier est un clown savant qui écrase de son autorité son frère ou cousin. Très premier degré, il fait un peu figure de clown blanc, autrement dit celui qui ramène au sérieux et à l’ordre les débordements que les situations peuvent créer.

Second Sodalis : Joué par l’interprète qui a le rôle de La Boétie, le second sodalis est un clown au nez jaune. Sa bêtise crasse fait de lui l’équivalent de l’Auguste des personnages de clown. Naïf, méticuleux et très servile, il illustre les théories que soumet son frère ou cousin au public.

La Boétie, Combien d’amis ?  a été créé le 12 Octobre 2019. Ce Jeu Dit est à la disposition des professeurs de Lettres pour l’année 2019/20.

Auteur : Sébastien Faure
Premiers lecteurs : Brigitte Dusuzeau, Alexis Pelletier & Gilles Scaringi, professeurs de Lettres
Mise en scène : Paolo Crocco
Musique : Benjamin Chabert
Costumes : Julie Le Pallec
Avec : Jacot Martin (Premier sodalis ; Montaine ) & Sébastien Faure (Second sodalis ; La Boétie ) ; Charlotte Marquardt  (Voix off).

La liberté est naturelle ; nous ne sommes pas seulement nés avec elle, mais aussi avec la passion de la défendre.
La Boétie.

Retour en haut de page